Posted on

Vivre sa vie: film en douze tableaux (1962)

Vivre sa vie poster.jpg

Autant que je sache, le mariage entre Jean-Luc Godard et Anna Karina fut foutu pendant le tournage – et bien, ce film-ci, dedie aux B-movies, soit en meme temps une espece du cinema verite (fonde dans une these, Ou en est la prostitution, de Marcel Sacotte), un hommage a Karina par un mari obsede, et aussi un film assez experimentale, bien que le camera (un Mitchell) fut beaucoup plus lourd que normale pour un film de la nouvelle vague (cinematographie par Raoul Coutard). Karina est impressionante et emouvante dans ce conte tragique, une femme qui depart son mariage et famille pour une carriere comme actrice mais elle se trouve obligee a se prostituer, venduee  d’un souteneur a un autre, et finalement tuee. Une histoire d’un amour fou et mortel, entre un realisateur et sa muse.

About elainelennon

An occasional movie-watching diary.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s